News

News Releases

Columbus prépare son programme de forage sur Filon Dron, Projet aurifère Maripa, Guyane française

September 26, 2019

Vancouver, C.-B., Canada, 26 septembre 2019. Columbus Gold Corp. (CGT : TSX, CGTFF : OTCQX) (« Columbus ») a le plaisir de rendre compte des activités du projet aurifère Maripa (« Maripa ») situé en Guyane française. Columbus a conclu un accord en juillet 2018 avec IAMGOLD Corporation (« IAMGOLD ») en vue d’acquérir une participation pouvant aller jusqu’à 70 % dans Maripa. Maripa jouxte au sud le projet Boulanger développé par Reunion Gold, où la découverte d’or de haute teneur a récemment été annoncée.

L’indice prometteuse de Filon Dron, l’une des cinq zones aurifères partiellement définies par forage à Maripa, a été définie comme priorité pour évaluation et la planification d’un programme de forage :

  • Le programme de forage d’exploration initial mené en 2006 au Filon Dron (7 sondages, 617 mètres) a permis de découvrir une zone de minéralisation aurifère puissante à intérêt économique avec de meilleures intersections de forage de 2,45 g/t d’or sur 25,5 mètres et 4,18 g/t d’or sur 36,0 mètres;/LI>
  • Plusieurs autres zones de minéralisation aurifère subparallèles non testées par forage sont interprétées à partir de données géochimiques de surface historiques, définissant un corridor de minéralisation aurifère orienté nord-nord-ouest de 1 000 mètres de large;/LI>
  • La prospection récente mené par Columbus a relevé de nombreuses mines artisanales, la majorité étant située sur une zone aurifère non testée, située à l’ouest de la zone de découverte initiale du Filon Dron;/LI>
  • Trente échantillons de matériel prélevé dans les terrils des chantiers miniers ont retourné 7 teneurs en or au-dessus de 1 g/t d’or, y compris 86,80; 5,92; 5,84; 2,65; 2,38; 1,62 et 1,49 g/t d’or; et/LI>
  • Un programme de forage d’exploration de 32 sondages, pour un total de 5 130 mètres, est prévu. Il ne manque que les permis pour débuter les opérations.

L’indice de Filon Dron est centré sur une anomalie aurifère de 2 800 mètres par 800 à 1 100 mètres, chevauchant le contact entre les assemblages volcaniques de la série du Paramaca et les roches sédimentaires détritiques grossières plus jeunes des bassins de transtension de l’Unité détritique supérieure (UDS, ou la formation de Rosebel). L’environnement géologique est semblable à celui de la mine d’or Rosebel de classe mondiale d’IAMGOLD (15,2 Moz), au Suriname.

Le programme de forage d’exploration initial au Filon Dron, comportant sept sondages d’exploration peu profond réalisé par IAMGOLD en 2006, était limité à une zone de 400 mètres par 200 mètres. Deux des sept sondages ont relevé des intersections de minéralisation aurifère importantes à l’intérieur de la couche de saprolitique altérée en surface de 2,45 g/t d’or sur 25,5 mètres, y compris 3,17 g/t d’or sur 13,5 mètres (MAR06007), et 4,18 g/t d’or sur 36 mètres, y compris 7,17 g/t d’or sur 18,0 mètres (MAR06008), définissant une large zone de minéralisation aurifère orientée nord-nord-ouest, parallèle à l’orientation stratigraphique et structurale locale. Plusieurs autres zones de minéralisation aurifère subparallèles et non testées par forage sont interprétées à partir de données géochimiques de surface historiques, définissant un corridor de minéralisation aurifère orienté nord-nord-ouest de 1 000 mètres de large. Les forages réalisés dans le passé indiquent que la zone d’altération et d’oxydation en surface est profonde sur le secteur Filon Dron avec un couvert saprolitique de 40 à 60 mètres d’épaisseur, ce qui augmente le potentiel de définir du minerai oxydé.

Résultats de prospection Filon Dron

L’équipe de terrain de Columbus a complété la re-description des carottes de forage historiques du Filon Dron. La prospection et l’échantillonnage ont été réalisés durant les mois de juillet et août. L’équipe de terrain a identifié plusieurs puits et galeries de mine et tranchées d’exploitation artisanales étendus sur une zone de 400 mètres par 300 mètres. Deux puits et une galerie ont été excavés dans la zone de découverte initiale du Filon Dron et cinq puits et trois tranchées ont été excavés sur une zone aurifère subparallèle située 150 mètres à l’ouest.

Trente échantillons prélevés dans les terrils de mines, y compris du matériel de veine de quartz-tourmaline, ont été analysés pour déterminer la teneur en or. Sept des échantillons ont obtenu des teneurs en or élevées, entre 1,49 à 86,80 g/t d’or, alors que neuf autres échantillons ont obtenu des teneurs d’or anormales entre 0,19 et 0,99 g/t d’or. Les échantillons prélevés dans les terrils de mines situées le long de la structure minéralisée à l’ouest de la zone du Filon Dron ont obtenu une meilleure teneur en or de 86,80 g/t d’or.

Les cartes de compilation de prospection du Filon Dron et du projet Maripa sont accessibles aux liens suivants :

Maripa : www.columbusgold.com/i/nr/2019-09-26-map-maripa.pdf

Filon Dron : www.columbusgold.com/i/nr/2019-09-26-map-filon-dron.pdf

Les résultats complets des analyses de la teneur en or des 30 échantillons sont accessibles aux liens suivants :

www.columbusgold.com/i/nr/2019-09-26-assays-filon-dron.pdf

Programme de forage

Une déclaration de travaux pour un programme de forage d’exploration de 32 sondages, pour un total de 5 130 mètres, est en préparation et sera soumise aux autorités françaises en octobre prochain. Les opérations de forage commenceront après l’approbation de la déclaration de travail par les autorités françaises, qui est accordée deux mois suivant la soumission du dossier. Toutefois, des renseignements complémentaires pourraient être demandés par les services de l’État.

Le programme est divisé en une première phase de « Priorité 1 » (16 sondages, 2 440 mètres) et une phase subséquente de « Priorité 2 » (16 sondages, 2 690 mètres); la deuxième phase dépend des résultats de la phase « Priorité 1 ». Trois cibles seront examinées par le programme de forage :

  1. Filon Dron

    Vingttrois (23) sondages (3 670 mètres) contrôleront les extensions en aval-pendage et latérales de la zone du Filon Dron intersectées dans les sondages historiques MAR06007 et MAR06008, ainsi que d’autres zones aurifères subparallèles interprétées sur une zone de 1 100 mètres par 1 000 mètres.

  1. Extension Nord

    Quatre (4) sondages (700 mètres) contrôleront une importante anomalie aurifère située le long de l’extension nord du corridor de minéralisation aurifère Filon Dron.

  1. Granite-Stockwerk

    Cinq (5) sondages (760 mètres) contrôleront une anomalie aurifère de surface de 300 mètres par 400 mètres définie par des levés historiques d’échantillonnage de sol et à tarière plus profonde, située à deux kilomètres à l’ouest de Filon Dron. L’indice, nommée Granite-Stockwerk, est localisée dans un stock granitique recoupant les roches volcaniques du Paramaca. Des blocs de filons de quartz-tourmaline et de stockwerk prélevés par IAMGOLD en 2001 en bas de pente et à l’ouest de l’anomalie aurifère ont obtenu des teneurs de 10,59; 3,62 et 1,05 g/t d’or. L’indice demeure non testé par forage.

Un plan d’emplacement de la prospection Granite-Stockwerk se trouve à l’adresse suivante :

www.columbusgold.com/i/nr/2019-09-26-map-granite-stockwerk.pdf

À propos de Maripa

Maripa est situé dans l’est de la Guyane française, le long de la RN2, à une cinquantaine de kilomètres au sud de la capitale, Cayenne. Le projet comprend jusqu’à cinq (5) permis exclusif de recherches contigus qui couvrent une superficie d’environ 120 kilomètres carrés. Columbus a conclu une entente en juillet 2018 avec IAMGOLD pour acquérir jusqu’à 70 % des intérêts dans le projet Maripa.

Maripa est situé le long du flanc sud d’une zone de déformation régionale appelée Sillon Nord-Guyanais (SNG), lequel traverse le nord de la Guyane pour se rendre jusqu’au Suriname. Le SNG est reconnu comme un cadre géologique très favorable à la minéralisation aurifère. L’environnement géologique de Maripa est semblable à celui de la mine d’or Rosebel de classe mondiale d’IAMGOLD (15,2 Moz), au Suriname. Celle-ci est marquée par un contact faillé entre les assemblages volcaniques de la série du Paramaca et les roches sédimentaires détritiques grossières plus jeunes du bassin de transtension de l’Unité détritique supérieure (UDS, ou la formation Rosebel). La présence d’unités épaisses de sédiments de l’UDS dans le secteur de Maripa témoigne d’un régime structural d’extension favorable aux minéralisations aurifères.

Les travaux d’exploration passés à Maripa comprennent 134 sondages, pour un total de 9 000 mètres, qui ont défini partiellement cinq larges zones aurifères, notamment Changement, Filon Dron, Maripa Sud-Est, Rhyodacite et Filon Scieur. Bien que le forage ait été limité à de faibles profondeurs à l’intérieur de la couche saprolitique oxydée, les cinq cibles ont produit des recoupements d’intérêt économique avec potentiel démontré d’extension et de délimitation des ressources minérales, notamment : 4,3 g/t d’or sur 36 mètres; 12,4 g/t d’or sur 10,5 mètres; 1,8 g/t d’or sur 34,5 mètres, 2,5 g/t d’or sur 25,5 mètres et 2,2 g/t d’or sur 21,5 mètres. De plus, plusieurs anomalies aurifères géochimiques demeurent non testées par forage.

Information technique et personne qualifiée

Un total de 30 échantillons de roches sélectionnés d’échantillons de terrils de chantiers miniers a été prélevés par les géologues de Columbus durant la prospection. Les échantillons individuels ont été scellés dans des sacs plastiques en cellophane résistant et placés en lots dans des sacs en polypropylène scellés, puis livrés par le personnel de Columbus au dépôt Filab Amsud à Cayenne. Ils ont ensuite été transportés par camion au laboratoire Filab Amsud de Paramaribo, au Suriname, certifié ISO 9001(2008) et ISO/IEC 17025 pour la qualité de ses procédures. Les échantillons ont été analysés en vue de leur teneur en or par pyroanalyse avec finition par absorption atomique sur des fractions de 50 grammes. Un programme d’assurance qualité et de contrôle de la qualité a été mis en place par Columbus et Filab-Amsud afin de veiller à la précision et la reproductibilité des méthodes et des résultats d’analyses.

La prospection a été réalisée sous la supervision de Rock Lefrançois, Président-directeur général de Columbus et personne qualifiée en vertu de la norme canadienne 43-101, qui a examiné ce communiqué de presse et est responsable des informations techniques mentionnées, incluant la vérification des données divulguées.

À propos de Columbus

Columbus est leader dans l’exploration et le développement de gisements aurifères en Guyane. La société détient une participation dans le gisement Montagne d’Or, d’importance mondiale. L’étude de faisabilité du projet a été achevée en mai 2017. La procédure tendant à la délivrance des permis d’extraction est en cours. Columbus progresse également dans l’exploration du projet aurifère de Maripa, où des forages réalisés dans le passé ont donné d’excellents résultats près de la surface, notamment 36 mètres à 4,3 g/t d’or. L’objectif de Columbus est de constituer et de faire évoluer son portefeuille de projets d’exploration de gisements aurifères en Guyane, région à fort potentiel qui reste encore peu explorée.

AU NOM DU CONSEIL D’ADMINISTRATION,

Rock Lefrançois
Président-directeur général

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Relations avec les investisseurs

(604) 634-0970
1-888-818-1364
info@columbusgold.com

Certaines déclarations et informations contenues dans ce communiqué de presse constituent des « déclarations prospectives » au sens des lois en vigueur aux États-Unis sur les valeurs mobilières et des « informations prospectives » au sens des lois en vigueur au Canada sur les valeurs mobilières ; elles sont désignées collectivement comme des « déclarations prospectives ». La loi des États-Unis de 1995 intitulée « Private Securities Litigation Reform Act » comporte des « dispositions d’exonération » pour certaines déclarations prospectives. Les déclarations prospectives constituent des déclarations et des informations sur des événements, des conditions ou des résultats d’exploitation possibles qui sont fondées sur des hypothèses sur les futures conditions économiques et pistes d’action. Toutes les déclarations et informations qui ne sont pas l’énoncé de faits historiques peuvent être considérées comme des déclarations prospectives. Dans certains cas, les déclarations prospectives peuvent être identifiées par l’utilisation de mots comme « rechercher », « s’attendre à », « anticiper », « budget », « planifier », « estimer », « continuer », « prévoir », « avoir l’intention de », « croire », « prédire », « potentiel », « objectif », « peut », « pourrait », « serait », « sera », de mots ou d’expressions similaires (y compris des expressions négatives) suggérant des résultats futurs, ou de déclarations sur des perspectives. Les déclarations prospectives de ce communiqué de presse et d’autres communiqués incluent, sans toutefois s’y limiter, les déclarations et informations qui concernent : ses projets, ou toute modification à ceux-ci, de développement de Montagne d’or; les projets de construction et de développement pour la mine d’or Montagne d’Or, notamment le calendrier prévisionnel de celle-ci; le respect des autres exigences réglementaires pour la construction de la mine d’or Montagne d’Or, notamment, mais sans s’y limiter, la présentation et le traitement des demandes de permis pour la mine; l’échéancier et la prise de décision en lien avec l’exploitation de l’industrie minière aurifère en Guyane; le développement d’un projet répondant aux attentes de l’État français; le calendrier de la réforme du code minier français; les étapes relatives à l’obtention du permis d’exploitation; et la conclusion du projet d’exploration aurifère Maripa. Ces déclarations prospectives sont basées sur un certain nombre d’hypothèses et facteurs matériels. Elles comprennent des risques connus et non connus, des incertitudes et d’autres facteurs qui peuvent aboutir à des résultats et une performance industriels substantiellement différents de ceux prévus dans lesdites informations prospectives. Nous vous recommandons de ne pas vous fier indûment aux déclarations prospectives présentées dans le présent communiqué. Certains des risques connus et autres facteurs pouvant générer des résultats sensiblement différents de ceux exprimés dans les déclarations prospectives sont décrits dans la section « Facteurs de risque » du Formulaire d’information annuel de Columbus Gold Corp. disponible dans SEDAR sur le site www.sedar.com sous le profil de Columbus. Les résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de ceux prévus dans ces déclarations. Columbus décline expressément toute obligation de mettre à jour ou de réviser les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse si ces convictions, estimations et opinions ou d’autres circonstances venaient à changer, sauf si cela est exigé par la réglementation en vigueur.

Sign Up for Updates