News

News Releases

Orea dépasse l'objectif de financement de 2,5 millions de dollars en collectant 2,97 millions

July 22, 2020

Vancouver, Colombie-Britannique, Canada, 22 juillet 2020. Orea Mining Corp. (OREA: TSX, OREAF: OTCQX, 3CG: FSE) (« Orea » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer qu’elle a collecté 2 965 000 de dollars canadiens. Les fonds ont été levés à la fois dans le cadre d’un placement privé d’unités d’Orea (voir le communiqué de presse du 31 mars 2020) et de la vente d’actions ordinaires d’une société publique tierce détenue dans le portefeuille d’investissement d’Orea.

Le 13 février 2020, Orea a annoncé un placement privé sans courtier (le « Placement Privé ») pour un produit brut de 2,5 millions de dollars canadiens, dont une première tranche, totalisant 1,39 million de dollars canadiens, a été clôturée le 31 mars 2020. Compte tenu de la récente reprise favorable du secteur aurifère, Orea a pu monétiser les actions de tiers qu’elle détenait, réduisant ainsi la taille du Placement Privé et la nécessité d’une autre tranche, ce qui se traduit par un effet important de minimisation de la dilution pour les actionnaires d’Orea. Orea prévoit de monétiser dans un proche avenir des actions de tiers supplémentaires dans son portefeuille d’investissement.

Le produit du Placement Privé et de la vente d’actions de tiers sera utilisé à des fins générales de fonds de roulement, avec un accent particulier sur l’identification et l’acquisition d’opportunités supplémentaires de projets aurifères relutifs pour Orea et ses actionnaires.

A propos d’Orea Mining

Orea Mining est une société d’exploration et de développement aurifères de premier plan opérant dans un segment potentiel et sous-exploré du Bouclier Guyanais, en Amérique du Sud. Sa mission est de développer des gisements d’or avec une empreinte environnementale réduite en utilisant des technologies innovantes, respectant les normes internationales les plus élevées pour une exploitation minière responsable. En Guyane, Orea Mining détient un intérêt majeur dans le projet de développement minier de classe mondiale Montagne d’Or. Il fait également avancer le projet d’exploration aurifère de Maripa où les forages antérieurs avaient donné d’excellents résultats près de la surface, dont 36 mètres d’or à 4,3 g/t. . 

AU NOM DU CONSEIL D’ADMINISTRATION :

Rock Lefrancois
Président-directeur général

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Relations avec les investisseurs :
(604) 634-0970 
1 888-818-1364
ir@oreamining.com

Certaines déclarations et informations contenues dans ce communiqué de presse constituent des « déclarations prospectives » au sens des lois américaines sur les valeurs mobilières applicables et des « informations prospectives » au sens des lois canadiennes sur les valeurs mobilières applicables, qui sont collectivement appelées « déclarations prospectives ». La loi des États-Unis de 1995 intitulée « Private Securities Litigation Reform Act » comporte des « dispositions d’exonération » pour certaines déclarations prospectives. Les déclarations prospectives constituent des déclarations et des informations sur des événements, des conditions ou des résultats d’exploitation possibles qui sont fondées sur des hypothèses sur les futures conditions économiques et pistes d’action. Toutes les déclarations et informations qui ne sont pas l’énoncé de faits historiques peuvent être considérées comme des déclarations prospectives. Dans certains cas, les déclarations prospectives peuvent être identifiées par l’utilisation de mots comme « rechercher », « s’attendre à », « anticiper », « budget », « planifier », « estimer », « continuer », « prévoir », « avoir l’intention de », « croire », « prédire », « potentiel », « objectif », « peut », « pourrait », « serait », « sera », de mots ou d’expressions similaires (y compris des expressions négatives) suggérant des résultats futurs, ou de déclarations sur des perspectives. Les déclarations prospectives de ce communiqué de presse et d’autres communiqués incluent, sans toutefois s’y limiter, les déclarations et informations qui concernent : ses projets, ou toute modification à ceux-ci, de développement de Montagne d’or;  les projets de construction et de développement pour la mine d’or Montagne d’Or, notamment le calendrier prévisionnel de celle-ci; le respect des autres exigences réglementaires pour la construction de la mine d’or Montagne d’Or, notamment, mais sans s’y limiter, la présentation et le traitement des demandes de permis pour la mine; l’échéancier et la prise de décision en lien avec l’exploitation de l’industrie minière aurifère en Guyane ; l’obtention du projet d’exploration aurifère Maripa et des objectifs et plans d’exploration connexes; l’acquisition d’un projet aurifère à un stade avancé en Amérique du Sud et le ciblage pour l’acquisition de gisements d’or ; et les activités de traitement du cyanure en Guyane française, y compris la construction d’usines. Ces déclarations prospectives sont basées sur un certain nombre d’hypothèses et facteurs matériels. Elles comprennent des risques connus et non connus, des incertitudes et d’autres facteurs qui peuvent aboutir à des résultats et une performance industriels substantiellement différents de ceux prévus dans lesdites informations prospectives. Nous vous recommandons de ne pas vous fier indûment aux déclarations prospectives présentées dans le présent communiqué. Certains des risques connus et autres facteurs pouvant générer des résultats sensiblement différents de ceux exprimés dans les déclarations prospectives sont décrits dans la section « Facteurs de risque » du Formulaire d’information annuel d’Orea Mining Corp, (anciennement Columbus Gold Corp.), disponible sur SEDAR sous le profil d’Orea (anciennement Columbus Gold) sur www.sedar.com. Les résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de ceux prévus dans ces déclarations. Orea décline expressément toute obligation de mettre à jour ou de réviser les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse si ces convictions, estimations et opinions ou d’autres circonstances venaient à changer, sauf si cela est exigé par la réglementation en vigueur.

Sign Up for Updates