News

News Releases

Orea termine un levé géophysique PP et se prépare au forage à Maripa, en Guyane

August 26, 2020

Vancouver, BC, Canada, 26 août 2020, Orea Mining Corp. (« Orea » ou la « Société ») (OREA: TSX) (OREAF: OTCQX) (3CG: FRA) a le plaisir de fournir de nouvelles informations sur le programme d’exploration du projet aurifère Maripa (« Maripa ») situé en Guyane.

  • La découverte de cinq nouveaux systèmes de veines de quartz par prospection en 2019 et début 2020 a mis en évidence le potentiel de minerais d’or à haute teneur ;Le programme d’exploration 2020 avance comme prévu malgré le maintien de certaines restrictions en Guyane liées à la pandémie de Covid-19 ;
     
  • Des levés géophysiques au sol par la méthode de polarisation provoquée (PP) ont été réalisés en juillet dans la moitié nord de Maripa sur les zones aurifères Filon Dron et Changement ;
     
  • La déclaration d’ouverture de travaux miniers pour tester par forage la zone aurifère Filon Dron et ses environs a été approuvée par les services de l’État, où les forages antérieurs ont retourné d’importantes intersections à de faibles profondeurs de 2,45 g/t d’or sur 25,5 mètres et de 4,18 g/t d’or sur 36,0 mètres, et une récente prospection a permis de mettre à jour trois systèmes filoniens subsidiaires avec un potentiel aurifère à haute teneur ;
     
  • Les opérations de forage devraient commencer en septembre.

Rock Lefrançois, Président-directeur général d’Orea a commenté : « Notre exploration initiale a prouvé la valeur du projet Maripa dans la stratégie de croissance de notre société avec de nombreuses zones aurifères et prospects identifiés sur un tronçon de 20 kilomètres d’un couloir de déformation régional et un environnement géologique hôte des gisements d’or importants dans le bouclier guyanais. Nous sommes ravis de commencer les forages sur la première cible sur et autour de Filon Dron où les résultats passés et récents sont remarquables. »

Levé de polarisation induite

En préparation d’un programme de forage, un levé géophysique au sol par les méthodes de polarisation provoquée (PP) et de tomographie par résistivité électrique (ERT) a été réalisé par GéophyGuyane avec l’aide du personnel de terrain d’Orea. Le levé a été réalisé du 26 juin au 19 juillet et le rapport et les résultats ont été remis par GéophyGuyane le 15 août.

Le levé géophysique PP/ERT visait à tracer des halos de sulfure (pyrite) disséminés associés aux systèmes de veines de cisaillement-tension aurifères sur les zones de Changement et Filon Dron identifiées par des forages dans la moitié nord de Maripa par d’anciens opérateurs. Les mesures P (chargeabilité) et ERT (résistivité) ont été prises avec un résistivimètre ABEM Terrameter LS2. Deux configurations ont été choisies pour l’acquisition des données ; Pole-Dipole et ALL64. ALL64 est une combinaison de trois configurations : Dipole-Dipole, Schlumberger et Gradient.

Au total, sept (7) lignes orientées ENE-OSO, pour un total de 8 650 mètres, ont été sondées perpendiculairement à l’orientation stratigraphique et structurale générale :

  • Quatre (4) lignes (1600MA, 2000MA, 2200MA et 2400MA) ont été sondées dans la partie centrale de Maripa couvrant une extension latérale de 800 mètres de la zone aurifère Filon Dron et des filons subsidiaires des sites n°1 et n°4. Les lignes de levé ont été prolongées vers le nord-est pour couvrir un contact cisaillé important entre des séquences volcaniques et sédimentaires.
     
  • Une (1) ligne (400MA) a été sondée à 1 200 mètres au nord-ouest où des anomalies géochimiques d’or dans les sols ont été obtenues le long de la projection de la zone aurifère Filon Dron (Extension Nord-Ouest).
     
  • Deux (2) lignes (1500CH et 1700CH) ont été sondées à l’extrémité nord-ouest de Maripa au-dessus des zones de cisaillement minéralisées aurifères Rosalie et Andromède à Changement. Les zones de cisaillement minéralisées en or ont été retracées par forage à de faibles profondeurs sur une distance latérale de 1 250 mètres et ont été exploitées en surface par trois petites fosses à ciel ouvert de 1985 à 1996 (production officielle de 31 000 onces d’or). Les lignes de levé PP ont été conçues pour retracer l’extension des zones de cisaillement au sud de la zone de forage historique et des fosses exploitées.

Se référer aux liens ci-dessous pour voir l’emplacement de Maripa et du sondage PP :

Emplacement du projet :    www.oreamining.com/i/nr/2020-08-26-map-maripa-location.pdf
Zone nord :                          www.oreamining.com/i/nr/2020-08-26-map-maripa-north.pdf

Programme de forage sur Filon Dron

Le prospect prometteur de Filon Dron, l’une des cinq zones aurifères partiellement définies par forage à Maripa, a été priorisé pour un programme de forage initial en 2020. Filon Dron est situé dans la partie centrale de Maripa, centrée sur une anomalie géochimique en or dans les sols de 2 800 mètres par 800 à 1 100 mètres, chevauchant le contact entre les assemblages volcaniques de la Formation du Paramaca et les sédiments détritiques grossiers des bassins de transtension de l’Unité détritique supérieure (UDS ou Formation Rosebel). Le cadre géologique est similaire à celui de la mine d’or Rosebel au Suriname (15,2 millions d’onces d’or). 

Le programme initial de forage de découverte à Filon Dron, composé de sept sondages peu profonds réalisés par IAMGOLD Corporation en 2006, était limité à une section de 400 mètres sur 200 mètres de l’anomalie géochimique en or. Deux (2) des sept sondages ont retourné d’importantes intersections minéralisées en or dans la couche de saprolite altérée en surface de 2,45 g/t d’or sur 25,5 mètres, dont 3,17 g/t d’or sur 13,5 mètres (MAR ‑ 06‑007) et 4,18 g/t d’or sur 36,0 mètres, dont 7,17 g/t d’or sur 18,0 mètres (MAR ‑ 06‑008), définissant une large zone minéralisée aurifère s’étendant vers le nord-nord-ouest, parallèle à l’orientation stratigraphique et structurale locale. Plusieurs autres zones minéralisées aurifères subparallèles non testées par forage sont interprétées à partir de données géochimiques de surface historiques, définissant un couloir minéralisé en or de 1 000 mètres de large de direction nord-nord-ouest.

La prospection par Orea en 2019 et 2020 a conduit à la découverte de trois systèmes de veines quartz-or supplémentaires exposés par des travaux miniers artisanaux (sites n°1, n°4 et n°5) à proximité de la zone aurifère Filon Dron. Des échantillons choisis de veines de quartz minéralisées et des épontes prélevés sur les chantiers des mines artisanales et dans les stocks de minerai ont retourné des valeurs aurifères à haute teneur dans les trois prospects (communiqués de presse du 26 septembre 2019, 26 novembre 2019 et 12 mai 2020).

Une déclaration d’ouverture de travaux miniers (DOTM) pour 5 000 mètres de forage carotté pour tester les structures minéralisées aurifères de Filon Dron et subsidiaires a été approuvée par les services de l’Etat fin juillet. Un premier programme de forage de 2 530 mètres en 17 sondages (priorité 1) a été priorisé pour 2020 en tenant compte des résultats du levé géophysique au sol PP/ERT récemment terminé. Les opérations de forage devraient commencer en septembre comme suit :

  • Filon Dron

6 sondages (850 m) pour tester les extensions latérales du corridor minéralisé aurifère Filon Dron à espacement maximum de 400 mètres à partir des forages historiques ainsi que la continuité en profondeur des intersections obtenues dans les sondages MAR-06-007 et MAR-06- 008.

  • Site n°1

Non testé par forage. 3 sondages (540 m) pour tester le système de veines de quartz identifié en 2019 avec des teneurs rapportés allant jusqu’à 86,80 g/t d’or ainsi que des anomalies PP/ERT localisées sur le prolongement interprété du système de veines.

  • Site n°4

Non testé par forage. 3 sondages (300 m) pour tester le système de veines de quartz identifié dans les puits de la mine artisanale en 2019 avec des teneurs rapportés allant jusqu’à 15,22 g/t d’or.

  • Extension Nord-Ouest

Non testé par forage. 1 sondage (200 m) pour tester les anomalies PP/ERT coïncidant avec des anomalies d’or dans les sols le long de la projection nord-ouest de la zone aurifère Filon Dron.

  • Autres cibles non testées

4 sondages (640 m) pour tester les anomalies PP/ERT coïncidant avec des anomalies d’or dans les sols le long du contact favorable entre les assemblages volcaniques de la Formation du Paramaca et les sédiments détritiques grossiers du bassin de transtension de l’Unité détritique supérieure.

Se référer aux liens ci-dessous pour voir l’emplacement du trou de forage Filon Dron :

Emplacement de la zone :    www.oreamining.com/i/nr/2020-08-26-map-filon-dron-area.pdf
Zoom sure la zone :              www.oreamining.com/i/nr/2020-08-26-map-filondron-zoom.pdf.pdf

A propos de Maripa

Orea a conclu un accord en juillet 2018 avec IAMGOLD Corporation afin d’acquérir jusqu’à 70 % des intérêts dans le projet aurifère Maripa (« Maripa »). Maripa est située dans l’est de la Guyane le long d’une route nationale pavée, à environ 60 kilomètres de route au sud de la capitale, Cayenne. Le projet comprend jusqu’à cinq permis exclusifs de recherches contigus couvrant une superficie de 120 kilomètres carrés, soit les permis de Changement, Maripa, Orapu, Crique Véoux et Maripa Sud-Est.

L’exploration passée à Maripa comprend 134 sondages carottés, pour un total de 9 000 mètres, qui ont partiellement défini cinq larges zones aurifères ; à savoir Changement, Filon Dron, Maripa Sud-Est, Rhyodacite et Filon Scieur. Le forage a été limité à de faibles profondeurs dans la couche saprolitique oxydée, les cinq prospects retournant des intersections de forage d’intérêt économique avec un potentiel démontré d’expansion et de délimitation des ressources minérales, notamment : 4,3 g/t d’or sur 36 mètres ; 12,4 g/t d’or sur 10,5 mètres ; 1,8 g/t d’or sur 34,5 mètres ; 2,5 g/t d’or sur 25,5 mètres et 2,2 g/t d’or sur 21,5 mètres. La minéralisation aurifère est associée à des systèmes de veines de quartz de tension et de cisaillement et stockwerks de veines localisés le long de failles importantes marquant un couloir de déformation régional connu sous le nom de Sillon Nord Guyanais (SNG).

La prospection initiale d’Orea en 2019 dans la moitié nord de Maripa a conduit à la découverte de cinq nouveaux systèmes de veines quartz-or avec un potentiel de minerai à haute teneur à proximité des zones aurifères de Changement et Filon Dron (communiqués de presse du 26 septembre 2019, du 26 novembre 2019 et du 12 mai 2020).

Personne qualifiée

Rock Lefrançois, Président-directeur général d’Orea et personne qualifiée en vertu de la norme canadienne 43-101, a examiné ce communiqué et est responsable des informations techniques rapportées ici, y compris la vérification des données divulguées. 

A propos d’Orea Mining

Orea Mining est une société d’exploration et de développement aurifères de premier plan opérant dans un segment potentiel et sous-exploré du Bouclier Guyanais, en Amérique du Sud. Sa mission est de développer des gisements d’or avec une empreinte environnementale réduite en utilisant des technologies innovantes, respectant les normes internationales les plus élevées pour une exploitation minière responsable. En Guyane, Orea Mining détient un intérêt majeur dans le projet de développement minier de classe mondiale Montagne d’Or. Il fait également avancer le projet d’exploration aurifère de Maripa où les forages antérieurs avaient donné d’excellents résultats près de la surface, dont 36 mètres d’or à 4,3 g/t. 

Pour en savoir plus sur Orea Mining, visitez notre nouveau site internet : www.oreamining.com

AU NOM DU CONSEIL D’ADMINISTRATION :

Rock Lefrancois
Président-directeur général

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Relations avec les investisseurs :
(604) 634-0970 
1 888-818-1364
ir@oreamining.com

Certaines déclarations et informations contenues dans ce communiqué de presse constituent des « déclarations prospectives » au sens des lois américaines sur les valeurs mobilières applicables et des « informations prospectives » au sens des lois canadiennes sur les valeurs mobilières applicables, qui sont collectivement appelées « déclarations prospectives ». La loi des États-Unis de 1995 intitulée « Private Securities Litigation Reform Act » comporte des « dispositions d’exonération » pour certaines déclarations prospectives. Les déclarations prospectives constituent des déclarations et des informations sur des événements, des conditions ou des résultats d’exploitation possibles qui sont fondées sur des hypothèses sur les futures conditions économiques et pistes d’action. Toutes les déclarations et informations qui ne sont pas l’énoncé de faits historiques peuvent être considérées comme des déclarations prospectives. Dans certains cas, les déclarations prospectives peuvent être identifiées par l’utilisation de mots comme « rechercher », « s’attendre à », « anticiper », « budget », « planifier », « estimer », « continuer », « prévoir », « avoir l’intention de », « croire », « prédire », « potentiel », « objectif », « peut », « pourrait », « serait », « sera », de mots ou d’expressions similaires (y compris des expressions négatives) suggérant des résultats futurs, ou de déclarations sur des perspectives. Les déclarations prospectives de ce communiqué de presse et d’autres communiqués incluent, sans toutefois s’y limiter, les déclarations et informations qui concernent : ses projets, ou toute modification à ceux-ci, de développement de Montagne d’or;  les projets de construction et de développement pour la mine d’or Montagne d’Or, notamment le calendrier prévisionnel de celle-ci; le respect des autres exigences réglementaires pour la construction de la mine d’or Montagne d’Or, notamment, mais sans s’y limiter, la présentation et le traitement des demandes de permis pour la mine; l’échéancier et la prise de décision en lien avec l’exploitation de l’industrie minière aurifère en Guyane ; l’obtention du projet d’exploration aurifère Maripa et des objectifs et plans d’exploration connexes; l’acquisition d’un projet aurifère à un stade avancé en Amérique du Sud et le ciblage pour l’acquisition de gisements d’or ; et les activités de traitement du cyanure en Guyane française, y compris la construction d’usines. Ces déclarations prospectives sont basées sur un certain nombre d’hypothèses et facteurs matériels. Elles comprennent des risques connus et non connus, des incertitudes et d’autres facteurs qui peuvent aboutir à des résultats et une performance industriels substantiellement différents de ceux prévus dans lesdites informations prospectives. Nous vous recommandons de ne pas vous fier indûment aux déclarations prospectives présentées dans le présent communiqué. Certains des risques connus et autres facteurs pouvant générer des résultats sensiblement différents de ceux exprimés dans les déclarations prospectives sont décrits dans la section « Facteurs de risque » du Formulaire d’information annuel d’Orea Mining Corp, (anciennement Columbus Gold Corp.), disponible sur SEDAR sous le profil d’Orea (anciennement Columbus Gold) sur www.sedar.com. Les résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de ceux prévus dans ces déclarations. Orea décline expressément toute obligation de mettre à jour ou de réviser les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse si ces convictions, estimations et opinions ou d’autres circonstances venaient à changer, sauf si cela est exigé par la réglementation en vigueur.

Sign Up for Updates