News

News Releases

Orea Réalise 8 Sondages sur le Projet Aurifère Maripa, en Guyane

January 27, 2021

Vancouver, BC, Canada, 27 janvier 2021, Orea Mining Corp. (« Orea ») (OREA: TSX) (OREAF: OTCQX) (3CG: FRA) a le plaisir de faire le point sur le programme de forage 2020 du projet aurifère Maripa ( « Maripa ») en Guyane.

  • 8 sondages carottés ont été réalisés à ce jour dans le cadre du permis d’exploration Maripa ;
  • 6 des 8 sondages ont servi à tester l’extension latérale et en profondeur de 3 corridors de cisaillement encaissant des veines minéralisées aurifères ;
  • 4 sondages ont recoupé de larges zones de cisaillement comprenant des veines de quartz, une forte altération hydrothermale et une minéralisation en sulfures sur 18 à 27 mètres ;
  • Le rééchantillonnage de la carotte du sondage historique MAR-06-008 a confirmé les teneurs originales, les nouveaux résultats rapportant une moyenne de 4,07 g/t d’or sur 36 mètres ;
  • Les premiers résultats du programme de forage actuel ont confirmé une minéralisation aurifère au sein des zones de cisaillement ;
  • Suivant les résultats de ce programme de forage initial, le modèle du contrôle structural est en cours de réévaluation afin d’établir les contrôles sur la minéralisation aurifère à haute teneur obtenue lors des programmes d’échantillonnage de surface et des forages historiques.

Les opérations de forage au diamant réalisées en 2020 se sont déroulées du 15 octobre au 25 novembre avec une seule foreuse. Au total, 8 sondages carottés ont été réalisés  pour 1 168 mètres de forage. Les sondages ont testé 4 cibles distinctes sur le permis exclusif de recherches (PER) Maripa, l’un des cinq PER composant le projet Maripa:

  1. Les sondages MAR-20-013, -015 et -016 (3) ont testé le système de veines de cisaillement Filon Dron mis en évidence en 2006 dont les meilleures intersections sur carottes de forage sont de 2,45 g/t d’or sur 25,5 mètres et 4,18 g/t d’or sur 36,0 mètres ;
  1. Les sondages MAR-20-012 et -014 (2) ont testé pour la première fois le système de veines de cisaillement du site d’exploitation artisanal nommé site no1 découvert au cours du programme de prospection au marteau en 2019 dont les meilleurs résultats d’échantillonnage de surface rapportent des teneurs de 5,84, 11,45 et 86,80 g/t d’or ;
  1. Le sondage MAR-20-011 (1) a testé pour la première fois le système de veines de cisaillement du site d’exploitation artisanal nommé site no4 également découvert lors du programme de prospection au marteau en 2019 dont les meilleurs résultats d’échantillonnage de surface rapportent des teneurs de 6,36, 6,60, 9,70, 11,08, 13,07 et 15,22 g/t d’or ;
  1. Les sondages MAR-20-017 et -018 (2) ont testé les anomalies aurfières sols, non testées à ce jour, le long du contact faillé entre les roches volcaniques de la Formation du Paramaca et les sédiments de l’Ensemble Détritique Supérieure (« EDS »).

Se reporter aux liens suivants pour afficher la carte de localisation des sondages carottés du secteur Filon Dron et le tableau des résultats :

Emplacement du projet Maripa : www.oreamining.com/i/nr/2021-01-27-map-maripa.pdf

Emplacements des trous de forage Filon Dron : www.oreamining.com/i/nr/2021-01-27-map-filondron.pdf

Tableau des résultats de forage Filon Dron : www.oreamining.com/i/nr/2021-01-27-table-filondron.pdf

L’indice prometteur de Filon Dron est l’une des cinq zones aurifères partiellement définies par forage à Maripa. Le programme de forage de découverte initial à Filon Dron, composé de sept sondages peu profonds réalisés par IAMGOLD Corporation en 2006, était limité à une section de 400 mètres sur 200 mètres de l’anomalie géochimique d’or en sol. Deux des sept sondages carottés ont retourné d’importantes intersections minéralisées en or dans la couche de saprolite altérée en surface de 2,45 grammes par tonne (g/t) d’or sur 25,5 mètres, dont 3,17 g/t d’or sur 13,5 mètres (MAR-06-007) et 4,18 g/t d’or sur 36,0 mètres, dont 7,17 g/t d’or sur 18,0 mètres (MAR-06-008), délimitant une large zone de cisaillement veinée et minéralisée en or orientée nord-nord-ouest, parallèle à l’orientation stratigraphique et structurale locale. Plusieurs autres structures minéralisées en or subparallèles non testées par forage sont interprétées à partir des données géochimiques de surface.

La prospection par Orea en 2019 et 2020 a conduit à la découverte de trois systèmes de veines supplémentaires encaissés dans des zones de cisaillements, exposés par des travaux miniers artisanaux (sites n°1, n°4 et n°5) à proximité de Filon Dron. Des échantillons choisis de veines de quartz et d’épontes prélevés sur les chantiers de mines artisanales et des stocks de minerai ont retourné des valeurs d’or à haute teneur dans les trois prospects, notamment : 5,84, 11,45 et 86,80 g/t d’or au site n°1 ; 6,36, 6,60, 9,70, 11,08, 13,07 et 15,22 g/t d’or au site n°4 ; et 38,87 g/t d’or sur le site n°5 (voir les communiqués d’Orea du 26 septembre 2019, du 26 novembre 2019 et du 12 mai 2020).

Les carottes de forage du programme actuel obtenues dans la roche fraîche, sous l’horizon latéritique de surface, indiquent que les structures des Sites n°1, n°4 et de Filon Dron sont typiques d’une minéralisation aurifère mésothermale encaissée au sein d’un cisaillement caractérisé par une schistosité pénétratives, une forte altération en séricite-carbonate et de réseaux de veines de cisaillement et de tension composées d’un assemblage ne quartz-carbonate et localement de tourmaline. Les veines et leurs épontes comportent 2 % à 7 % de sulfures sous forme de pyrite et moindre. Des grains d’or visible ont été observés dans les sondages MAR-20-012 et -013. Les zones de cisaillement recoupent les roches volcaniques intermédiaires et mafiques de la Formation de Paramaca.

Résultats du programme de forage 2020

Les épaisseurs réelles sont estimées à 80 % de la longueur de carotte en fonction des angles du forage avec la fabrique structurale dominante.

Filon Dron

Les sondages MAR-20-013, -015 et -016 ont testé la structure Filon Dron, orientée nord-nord-ouest, sur une longueur de 400 mètres.

  • MAR-20-013 est décalé latéralement de 100 mètres vers le nord de l’intersection de 4,18 g/t d’or sur 36,0 mètres obtenue dans le sondage historique MAR-06-008. Le sondage a recoupé un intervalle de 24 mètres de roche cisaillée, veinée, altérée et minéralisée en sulfure qui a rapporté des teneurs d’une moyenne de 1,61 g/t d’or sur 6,6 mètres.
  • L’échantillonnage du 1/4 de carotte du sondage historique MAR-06-008 a confirmé les résultats d’origine avec de nouveaux résultats d’une teneur moyenne de 4,07 g/t d’or sur 36,0 mètres ;
  • MAR-20-015 a testé 50 mètres en aval pendage de l’intersection obtenue dans le sondage historique MAR-06-008. Le meilleur résultat rapporté est une teneur de 3,32 g/t d’or sur 1 mètre.
  • MAR-20-016 est décalé latéralement de 125 mètres vers le nord de l’intersection de 2,45 g/t d’or sur 25,5 mètres obtenue dans le sondage historique MAR-06-007. Le sondage a été foré dans la couche de saprolite en surface. Le meilleur résultat rapporté est une teneur de 3,25 g/t d’or sur 1 mètre.

Site no1

Les sondages MAR-20-012 et -014 étaient espacés de 300 mètres le long de la structure reconnue en surface orientée NO-SE :

  • MAR-20-012 a recoupé un intervalle de 27 mètres de roche cisaillée, veinée, altérée et minéralisée en sulfure qui a rapporté une teneur moyenne de 2,55 g/t d’or sur 6,1 mètres, dont 3,54 g/t d’or sur 4,3 mètres.
  • MAR-20-014 a recoupé un intervalle de 18 mètres de saprolite riche en veines de quartz qui a rapporté une teneur moyenne de 0,50 g/t d’or sur 1,9 mètre.

Site no4

Le sondage MAR-20-011 a testé la structure du site no4 définie en surface. Le sondage a été positionné pour tester l’étendue en profondeur d’une veine de quartz de 3 mètres de puissance exposée en surface par les chantiers miniers artisanaux. Le meilleur résultat obtenu lors de l’échantillonnage de la veine en surface etait de 15,22 g/t d’or. MAR-20-011 a recoupé un intervalle de 20 mètres de roche cisaillée, veinée, altérée et minéralisée en sulfure avec des veines atteignant 40 centimètres de puissance. Les meilleures intervalles aurifères obtenues comprennent 0,78 g/t d’or sur 4,95 mètres, 1,77 g/t d’or sur 1,15 mètre, 1,01 g/t d’or sur 3,6 mètres et 0,74 g/t d’or sur 1,8 mètre.

Zone de contact Paramaca / EDS

Les sondages MAR-20-017 et -018 ont testé des anomalies aurifères de sols le long du contact faillé entre les assemblages volcaniques de la Formation de Paramaca et les sédiments plus jeunes des bassins transtensifs de l’Ensemble Détritique Supérieur (EDS). Le contact est reconnu comme étant une zone favorable de minéralisations aurifères. Les sondages ont principalement traversé des grès arénitiques recoupés par de rares veines de quartz. Aucune valeur aurifère significative n’a été obtenue.

Interprétation et suivi

Les contrôles structuraux et les orientations des essaims et stockwerks de veines à haute teneur en or dans les zones de cisaillement ciblées sont en cours de réévaluation suivant les premiers résultats de ce programme de forage. L’orientation des sondages carottés réalisés en 2020 a été déterminée afin de recouper des veines de cisaillement subverticales développées parallèlement au grain structural dominant. Les hautes teneurs en or sont potentiellement associées à de denses réseaux de veines de tension en stockwerks développés à l’intérieur des enveloppes de cisaillement subvertical. Des sondages complémentaires sont en cours de planification avec des orientations variées afin de tester ce modèle structural.

Se référer au lien suivant pour afficher le modèle structural conceptuel et la conception de suivi des trous de forage :

Modèle structurel conceptuel Maripa :: www.oreamining.com/i/nr/2021-01-27-structural-model.pdf

A propos de Maripa

Orea a conclu un accord en juillet 2018 avec IAMGOLD Corporation afin d’acquérir jusqu’à 70 % des intérêts dans le projet aurifère Maripa. Maripa est située dans l’est de la Guyane le long d’une route nationale, à environ 60 kilomètres de route au sud de la capitale, Cayenne. Le projet comprend jusqu’à cinq permis exclusifs de recherches contigus couvrant une superficie de 120 kilomètres carrés, soit les permis de Changement, Maripa, Orapu, Crique Véoux et Maripa Sud-Est.

L’exploration passée à Maripa comprend 134 sondages carottés, pour un total de 9 000 mètres, qui ont partiellement défini cinq larges zones aurifères ; à savoir Changement, Filon Dron, Maripa Sud-Est, Rhyodacite et Filon Scieur. Le forage a été limité à de faibles profondeurs dans la couche saprolitique, les cinq prospects retournant des intersections de forage d’intérêt économique avec un potentiel démontré d’expansion et de délimitation des ressources minérales. La minéralisation aurifère est associée à des systèmes de veines de quartz de tension et de cisaillement et stockwerks de veines localisés le long de failles importantes marquant un couloir de déformation régional connu sous le nom de Sillon nord-guyanais (SNG).

La prospection initiale par Orea en 2019 et 2020 dans la moitié nord de Maripa a conduit à la découverte de cinq nouveaux systèmes de veines quartz-or (sites n°1 à n°5) à fort potentiel à proximité des zones aurifères Changement et Filon Dron (voir les communiqués de presse d’Orea du 26 septembre 2019, du 26 novembre 2019 et du 12 mai 2020).

Informations techniques, assurance qualité / contrôle qualité, et personne qualifiée

Orea a obtenu tous les permis nécessaires pour mener des opérations de forage. Une déclaration d’ouverture de travaux miniers (« DOTM ») pour réaliser 5 000 mètres de forage au diamant sur le permis d’exploration de Maripa a été soumise et approuvée par la Direction Générale des Territoires et de la Mer (« DGTM »), qui réglemente les activités minières et d’exploration en Guyane.

Des sondages au diamant ont été réalisés avec une carotte de taille HQ (63,5 mm) dans la couche de saprolite en surface puis réduits à une carotte de taille NQ (47,6 mm) dans de la roche fraîche. La carotte est placée dans de boîtes à carottes en plastique avec couvercles puis transportée par le personnel d’Orea vers la carothèque de la société à Matoury, située en périphérie de Cayenne le long de la RN2, à 65 km au nord du projet Maripa. Le personnel d’Orea était présent sur le site de forage pendant toute la durée du programme.

La carotte a été photographiée pour archive et décrite par les géologues d’Orea qui ont également sélectionné les intervalles d’échantillonnage. Les échantillons de carottes ont été sciées en deux moitiés; la longueur des échantillons varie entre 0,7 et 1,3 mètre. Les échantillons individuels de demi-carottes ont été scellés dans des sacs en plastique cellophane résistants et placés par lot dans des sacs en polypropylène scellés et livrés par le personnel d’Orea au dépôt Filab Amsud à Cayenne pour transport au laboratoire Filab Amsud à Paramaribo, Suriname, laboratoire accrédité ISO 9001:2015. La demi-carotte restante est conservée dans des espaces de rangement robustes à la carothèque de Matoury. Les échantillons ont été analysés pour l’or par la méthode de pyroanalyse sur une pulpe de 50 grammes et par finition d’absorption atomique. Les échantillons supérieurs à 10 g/t d’or sont systématiquement réanalysés avec une finition gravimétrique. Les intervalles minéralisés ont également été analysés par analyse multi-élémentaire ICP-MS, incluant le cuivre.

Un programme d’assurance et contrôle de la qualité (QA/QC) a été mis en place par Orea et Filab Amsud pour garantir l’exactitude et la reproductibilité de la méthode analytique et des résultats. Le programme QA/QC comprend l’insertion d’échantillons de matériel de référence certifié, de blancs et de duplicats dans chaque lot envoyé au laboratoire d’analyse. Certains intervalles minéralisés en or ont fait l’objet d’une réanalyse par la méthode de criblage métallique qui est une méthode reconnue pour une meilleure reproductibilité lorsque de l’or métallique est présent dans l’échantillon et pour éviter le biais analytique dû à « l’effet pépite ». Pour cette méthode, un échantillon de 500 grammes est tamisé à 140 mesh (106 µ). La fraction supérieure est analysée par pyroanlayse pour l’or et une double analyse est réalisée sur la fraction inférieure. Les poids des fractions granulométriques, la teneur en or des fractions grossières et fines et la teneur totale en or sont indiqués.

Le programme de forage a été mené sous la supervision de Rock Lefrançois, Président-directeur général d’Orea et personne qualifiée selon le Règlement 43-101, qui a révisé ce communiqué de presse et qui est responsable des informations techniques rapportées ici, y compris la vérification des données divulguées.

A propos d’Orea Mining

Orea Mining est une société d’exploration et de développement aurifères de premier plan opérant dans un segment potentiel et sous-exploré du Bouclier Guyanais, en Amérique du Sud. Sa mission est de développer des gisements d’or avec une empreinte environnementale réduite en utilisant des technologies innovantes, respectant les normes internationales les plus élevées pour une exploitation minière responsable. En Guyane, Orea Mining détient un intérêt majeur dans le projet de développement minier de classe mondiale Montagne d’Or. Il fait également avancer le projet d’exploration aurifère de Maripa. 

Pour en savoir plus sur Orea Mining, visitez notre nouveau site internet : www.oreamining.com

AU NOM DU CONSEIL D’ADMINISTRATION :

Rock Lefrancois
Président-directeur général

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Relations avec les investisseurs :
(604) 634-0970 
1 888-818-1364
ir@oreamining.com

Énoncés prospectifs

Certaines déclarations et informations contenues dans ce communiqué de presse constituent des « énoncés prospectifs » au sens de la législation aux États-Unis sur les valeurs mobilières applicable et des « informations prospectives » au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicable, qui sont collectivement désignées comme « énoncés prospectifs ». La loi des États-Unis de 1995 intitulée « Private Securities Litigation Reform Act » comporte des « dispositions d’exonération » pour certaines déclarations prospectives. Les déclarations prospectives constituent des déclarations et des informations sur des événements, des conditions ou des résultats d’exploitation possibles qui sont fondées sur des hypothèses sur les futures conditions économiques et pistes d’action. Toutes les déclarations et informations qui ne sont pas l’énoncé de faits historiques peuvent être considérées comme des déclarations prospectives. Dans certains cas, les déclarations prospectives peuvent être identifiées par l’utilisation de mots comme « rechercher », « s’attendre à », « anticiper », « budget », « planifier », « estimer », « continuer », « prévoir », « avoir l’intention de », « croire », « prédire », « potentiel », « objectif », « peut », « pourrait », « serait », « sera », de mots ou d’expressions similaires (y compris des expressions négatives) suggérant des résultats futurs, ou de déclarations sur des perspectives. Les déclarations prospectives de ce communiqué de presse et d’autres communiqués incluent, sans toutefois s’y limiter, les déclarations et informations qui concernent : ses projets, ou toute modification à ceux-ci, de développement de Montagne d’or; les projets de construction et de développement pour la mine d’or Montagne d’Or, notamment le calendrier prévisionnel de celle-ci; le respect des autres exigences réglementaires pour la construction de la mine d’or Montagne d’Or, notamment, mais sans s’y limiter, la présentation et le traitement des demandes de permis pour la mine; l’échéancier et la prise de décision en lien avec l’exploitation de l’industrie minière aurifère en Guyane ; l’obtention du projet d’exploration aurifère Maripa et des objectifs et plans d’exploration connexes; l’acquisition d’un projet aurifère à un stade avancé en Amérique du Sud, y compris ses conditions, les plans ultérieurs, les intentions d’acquérir des intérêts supplémentaires et les effets qui en découlent; objectifs pour tous les projets qu’Orea peut acquérir, y compris l’achèvement des études de faisabilité connexes. Ces déclarations prospectives sont basées sur un certain nombre d’hypothèses et facteurs matériels. Elles comprennent des risques connus et non connus, des incertitudes et d’autres facteurs qui peuvent aboutir à des résultats et une performance industriels substantiellement différents de ceux prévus dans lesdites informations prospectives. Nous vous recommandons de ne pas vous fier indûment aux déclarations prospectives présentées dans le présent communiqué. Certains des risques connus et autres facteurs pouvant générer des résultats sensiblement différents de ceux exprimés dans les déclarations prospectives sont décrits dans la section « Facteurs de risque » du Formulaire d’information annuel d’Orea Mining Corp, (anciennement Columbus Gold Corp.), disponible sur SEDAR sous le profil d’Orea (anciennement Columbus Gold) sur www.sedar.com. Les résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de ceux prévus dans ces déclarations. Orea décline expressément toute obligation de mettre à jour ou de réviser les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse si ces convictions, estimations et opinions ou d’autres circonstances venaient à changer, sauf si cela est exigé par la réglementation en vigueur.

Sign Up for Updates